Panier (vide) 0

Accueil

Marques

Expédiée le jour même

Livraison express domicile ou point relais

Offre de bienvenue dès 75€ sur le site

Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Satisfaction clients

NATURE ET PROGRÈS

Nature et Progrès a été créée en 1964 en France sous forme d'association " loi 1901 ". Devenue aujourd'hui une fédération d'associations, elle compte parmi ses membres des agriculteurs, transformateurs, fournisseurs, distributeurs et consommateurs. Sa démarche dépasse largement les critères techniques d'obtention des produits : Nature et Progrès prend en charge les aspects environnementaux, sociaux et économiques.

La charte est le ciment qui fédère les adhérents de Nature et Progrès, qu’ils soient paysans, transformateurs ou consommateurs, autour d’un projet associatif et d’une vision commune. Chaque adhérent se l’approprie et s’efforce de la mettre en œuvre dans une perspective d’amélioration permanente.

Depuis sa création en 1964, Nature & Progrès propose un engagement global qui va bien au-delà d’un simple label et appelle à une véritable alternative agricole et sociétale.


Nature et Progrès, la démarche globale

Les valeurs de Nature et Progrès

Les valeurs de cette association

- Le respect des équilibres des écosystèmes vivants (sol, végétaux et animaux)

- La santé des hommes et de la Terre,

- Une agriculture paysanne, à taille humaine, privilégiant le local et les circuits de proximité,

- Des échanges équitables au nord comme au sud,

- Le partage des savoirs et des savoirs

– Faire, l’échange, le lien social.


La Bio comme projet de société

Association pionnière de l’agriculture biologique, pour Nature et Progrès, l’agriculture biologique va bien au-delà d’un simple label et inclut des valeurs d’équité, de proximité, d’autonomie et de partage en pensant le système de manière globale. Elle est conçue comme un projet de société agricole et alimentaire alternatif et participatif, respectueux du vivant : la nature dont les animaux et l’Humanité.

L’agriculture biologique en tant que projet de société s’est développée en réponse à la montée de l’agro-industrialisation de l’agriculture des années d’après-guerre. A l’heure de la crise climatique, la recherche d’alternatives à ces systèmes pollueurs et grands consommateurs d’intrants et de ressources fossiles est plus que jamais d’actualité. Ainsi Nature et Progrès apporte une réponse écologique et pérenne qu’elle construit depuis plus de 50 ans.

 

Nature et Progrès et ses adhérents s'engagent pour

Une société collaborative et solidaire

* Une gouvernance démocratique et horizontale : Nature & Progrès s’engage dans son fonctionnement à mettre en place des systèmes de gouvernance relocalisés, favorisant l’auto-organisation, la démocratie directe tendant vers l’horizontalité…

* La diffusion et le partage des savoir-faire des adhérents, la réhabilitation des connaissances et des compétences qui favorisent l’autonomie de chacun.

* La transparence : pour une identification claire des produits, de leurs opérateurs, des matières premières, de leurs origines et de leurs conditions de production.

* L’engagement de ses adhérents à participer à la vie associative.

* L’entraide, la solidarité, le soutien et la coopération entre adhérents qu’ils soient consommateurs, paysans ou transformateurs.


Une économie de partage à dimension humaine

* Des activités à taille humaine (fermes, ateliers) favorisant le lien social et la multiplication et création d’activités, le partage des moyens de production.

* Les circuits courts :

• Pour les circuits de vente de proximité et le lien direct avec le consommateur permettant de limiter les pollutions liées au transport et de favoriser le dialogue,

• Pour une meilleure maîtrise des filières et de l’origine des matières premières.

• Achats groupés, coopératives, marchés de producteurs ou d’artisans sont encouragés pour une meilleure solidarité ville-campagne.

* L’autonomie :

• Dans le sens d’une plus grande liberté d’action et de maîtrise, le principe d’autonomie s’exprime par des dynamiques collectives de coopérations, d’échanges et au travers du lien au sol.

• Les systèmes intégrés dans lesquels le paysan est en situation de dépendance sont déconseillés.

* La maîtrise de la mécanisation : par l’utilisation de machines respectant les propriétés biologiques et préservant l’autonomie de l’utilisateur (savoir-faire, possibilité de réparation…).

* Le financement social et éthique :

• pour des alternatives au système d’accumulation capitaliste,

• pour une meilleure maîtrise des flux financiers et leur relocalisation,

• pour l’épargne sociale et solidaire.


Une agriculture paysanne respectant les équilibres naturels

* Diversifier : à la fois les systèmes agricoles et notre alimentation.

* Respecter la saisonnalité : des productions et de la consommation.

* Conserver la biodiversité :

• En conservant et développant des races animales et des semences végétales adaptées aux terroirs,

• En favorisant l’échange des semences et plants.

• En refusant les OGM, le brevetage et la normalisation du vivant.

* Préserver les écosystèmes sauvages en limitant les impacts environnementaux des activités humaines et une meilleure intégration de celles-ci dans leur milieu.

* Bien-être animal : chez Nature & Progrès, l’animal est considéré comme être sensible dont l’équilibre et la santé doivent être pris en compte à travers le respect de ses besoins physiologiques et comportementaux.

* Développer l’agriculture vivrière : pour assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire des populations et l’autonomie des paysans au Nord comme au Sud.

* Une alimentation de qualité accessible à tous, en quantité suffisante ; pour une nourriture équilibrée, préservant la santé et exempte d’additifs de synthèse.

* Les soins naturels : pour la santé humaine, animale, végétale ou des sols quand ces alternatives existent.


Des activités humaines respectueuses de l'environnement

* Éco – construction : pour des pratiques écologiques de construction et de rénovation de bâtiments.

* Energie renouvelable : pour le recours aux énergies renouvelables, naturelles et/ou gratuites, pour limiter la consommation d’énergie.

* Maîtrise des déchets et rejets : pour l’utilisation de matériaux recyclables ou biodégradables et valorisant leur entretien et leur réemploi.

* Réduction des emballages en faveur de conditionnements minimalistes utilisant des matériaux sains et recyclables et du commerce de vrac.

* Transports : pour la réduction des transports basés sur les énergies fossiles et non renouvelables.


Nature & Progrès gère ses propres cahiers des charges indépendamment de la réglementation européenne. Ces cahiers des charges sont depuis 1964 co-construits et régulièrement mis à jour. Ils s’élaborent en concertation entre les adhérents professionnels et consommateurs. Nature & Progrès défend les Systèmes Participatifs de Garantie, alternative à la certification par tiers, garants de l’approche solidaire qu’intègre le mouvement de la Bio.

Concernant les produits cosmétiques, Nature et Progrès ne fonctionne pas en terme de pourcentage d'ingrédients bio, mais estime que toutes les matières premières doivent être bio dans la mesure où elles sont disponibles.
Les produits cosmétiques écologiques devront être essentiellement issus de matières végétales ou de matières minérales non pétrochimiques, autorisées par Nature et Progrès. L'extraction de ces matières minérales ne devra engendrer ni pollution ni dégradation du paysage.
Les approvisionnements doivent répondre aux critères du commerce équitable.
Les récoltes de plantes sauvages sont autorisées sous réserve.

 

La mention Nature et Progrès, c'est quoi ?

La mention Nature & Progrès est la marque associative de l’association. Elle garantit des produits alimentaires et cosmétiques respectueux de l’environnement, des hommes et des animaux. Elle s’appuie sur ses propres cahiers des charges et l’engagement de ses adhérents au travers d’une charte. Chez Nature et Progrès, ce sont les fermes et entreprises, dans leur ensemble qui sont garanties conformes aux cahiers des charges et à la charte; pas seulement les produits !


Les produits sous mention Nature et Progrès sont : 

* Des produits respectueux du vivant : les cahiers charges interdisent les OGM, l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides de synthèse, les additifs de synthèse,

* Des produits respectueux des cycles naturels : les modes de production sont basés sur les équilibres naturels des sols, des végétaux et des animaux. Les processus de transformation sont simples et artisanaux. Les emballages, déchets et transports sont réduits.

* Des produits éthiques et équitables : les fermes et entreprises sous mention sont à taille humaine. Elles font vivre dignement les producteurs et visent à des relations commerciales solidaires.

 

Les cahiers des charges

Nature et Progrès gère ses propres cahiers des charges. A ce jour, 16 cahiers des charges, déclinés par production, établissent des référentiels de pratiques pour les professionnels sous mention.

Les exigences techniques des cahiers des charges sont couplées avec des objectifs environnementaux et socio-économiques inclus dans la charte. Nos adhérents professionnels s’engagent à les appliquer dans une démarche d’amélioration permanente.

Pour visualiser et télécharger tous ces cahiers des charges, nous vous invitons à suivre ce lien.