Panier (vide) 0

Accueil

Marques

Expédiée le jour même

Livraison express domicile ou point relais

Offre de bienvenue dès 75€ sur le site

Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Satisfaction clients

La bruche du haricot

 

Des bruches du haricot ont envahi vos réserves ? Découvrez dans ce dossier un ensemble de réponses et d'astuces qui vous permettront de lutter au mieux contre cet insecte.

 

Qui est la bruche du haricot ?

La bruche du haricot - Acanthoscelides obtectus

Nom latin : Acanthoscelides obtectus
Ordre : Coléoptères
Famille : Bruchidés
Taille : 2 à 5 mm
Lieu : cuisine et réserve
Période : toute l'année

 

Ce qu'il faut savoir sur la bruche du haricot

La bruche du haricot

Cet insecte n'attaque que le haricot. L'adulte femelle pond ses œufs (jusqu'à 40 œufs) sur les gousses encore sur pied. Après 3 à 15 jours, la larve va se développer dans les grains. Sa croissance dure environ trois semaines, puis elle découpe un opercule de sortie circulaire dans la paroi du grain et se nymphose pour donner, 12 à 25 jours plus tard, un adulte capable de se reproduire à nouveau. Il peut y avoir jusqu'à trois générations sur une même année.

La contamination peut donc vite se propager dans toute la réserve de haricots secs.

Les larves ne s’introduisent que dans les grains secs, les haricots frais n’ont donc rien à craindre. En creusant des galeries à l’intérieur des grains, ils deviennent impropres à la consommation. Vous ne pouvez pas non plus les utiliser comme semence. La récolte est ainsi perdue ! Sachez qu’il existe plusieurs variétés de bruches qui s’attaquent à des plantes différentes. L’Acanthoscelides obtectus touche le haricot, d’autres Bruchidae s’attaquent aux lentilles, aux fèves ou aux pois.

C'est un véritable fléau pour les professionnels, notamment pour les coopératives, organismes stockeurs et transformateurs.

 

Comment éliminer la bruche du haricot ?

C’est au stade larvaire, lorsque la bruche commence à se développer dans les gousses que la lutte s’avère la plus efficace.

1 - Observez attentivement grains et gousses lorsque vous écossez les haricots et brûlez-les (ne contaminez pas votre compost) si vous apercevez des œufs ou des traces d'attaques de larves (leurs trous sont beaucoup plus petits que ceux des adultes).

2 - Autant que possible, conservez vos grains dans des bocaux hermétiques. Le congélateur, pour ceux qui en sont équipés, est une arme très efficace, les larves ne résistant pas au-delà de 24h (autrefois, les bottes de haricots grains étaient suspendues au sec et au gel pour tuer les charançons pendant l’hiver).

 

Autres moyens de lutte efficaces :

- quelques caïeux d'ail non épluchés dans chaque récipient

- la décoction de tanaisie : Vous pouvez dissuader les insectes d’aller pondre vers vos haricots à l’aide d’une décoction de tanaisie. L'odeur de tanaisie a la particularité de repousser ces nuisibles. Pour cela, récoltez 300g de tanaisie que vous hachez finement et placez dans un récipient non métallique. Versez un litre d’eau bouillante dessus, puis couvrez. Laissez infuser pendant 24h. Il ne vous reste plus qu’à verser cette solution en bouteille en utilisant un chinois pour filtrer. Utilisez votre décoction en pulvérisation au pied de vos haricots.

- enflammer un coton imbibé d'alcool juste avant de fermer hermétiquement le bocal (condamnera les bruches à l'asphyxie par la combustion d'oxygène)

 

Voici à quoi ressemble la bruche du haricot en mouvement