Panier (vide) 0

Marques

Nos dossiers thématiques

Offre de bienvenue

découvrez vos avantages fidélité

Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Satisfaction clients

L'attagène des tapis

Vous avez repérez des insectes se délecter de vos textiles mais aussi de céréales et d'autres denrées alimentaires. Il s'agit alors peut être d'une invasion d'attagènes. Ces petits insectes de l'ordre des coléoptères. Et il serait préférable pour vous que ce ne soit que des mites, car les larves d'attagènes (tout comme les anthrènes) peuvent occasionner de gros dégâts, notamment dans vos dressing. Découvrez dans ce dossier un ensemble de réponses et de produits qui vous permettront de lutter au mieux contre les attagènes de plus en plus présents dans les maisons. Aux premiers signes, il faut réagir ….

Je souhaite

Mieux connaître l'attagène

(identité, mode d'alimentation, reproduction, ...)

 

Lutter contre l'attagène

(méthodologie d'action, insecticides naturels, ...)

 

Qui est l'attagène des tapis ?

L'attagène des tapis, Attagenus unicolor

Nom latin : Attagenus unicolor
Ordre : Coleoptera
Famille : Dermestidés (regroupant aussi les rats, campagnols, mulots…)
Taille adulte : 2,5 à 5,5 mm
Longueur des larves : 12,5mm, corps cylindrique rappelant la forme d’un cigare
Lieu : placards des maisons, dans les musées et dans les entrepôts de nourriture
Alimentation : matières végétales et animales, nectar/pollen (adulte seulement), textile, laine et aussi céréales

  

Ce qu'il faut savoir sur l'attagène

Les attagènes sont des petits insectes au corps allongé de forme ovale et à carapace dure. Ils possèdent une petite tête arborant deux courtes antennes se terminant en massue. Les premiers segments des antennes et des pattes sont légèrement plus pâles. De couleur noire (parfois brune à dorée), ils sont recouverts de poils brun foncé. Ils ne mesurent que 3 mm de longueur. Ces insectes possèdent des ailes leur permettant de voler sur de petites distances. 

L'attagène des tapis, Attagenus unicolor

Les adultes attagènes ne vivent que très peu de temps, en moyenne, 2 à 8 semaines (ce qui n'est pas le cas de leurs larves).

On retrouve les attagènes partout dans le monde. Ils pénètrent dans les foyers par les fenêtres, les portes ouvertes, l’entre toit, les prises de ventilation et les fissures. Et peu importe le type de logement. En appartement, maison individuelle, à la campagne, en ville, dans du vieux comme dans du flambant neuf, les attagènes s'en accommoderont très bien. Ils se nourrissent principalement de nectar et de pollen, mais aiment aussi l’orge, l’arachide, le son ou encore le maïs. Ils peuvent s’attaquer également aux textiles synthétiques, à la laine, aux cuirs, aux fourrures, aux poils d'animaux, à leurs croquettes, aux cheveux, à la plume, aux collections d'insectes ...

Les attagènes sont considérés comme des ravageurs mineurs des produits céréaliers. Mais ce sont de véritables fléaux lorsque l’on parle de tissus ou lorsqu’ils sont observés dans les musées.Larve d'attagène

La saison de reproduction débute dès que la température atteint les 15 °C. Si elle dépasse les 30°C, la reproduction n'est plus possible. L’adulte, qui s’est développé à l’intérieur de la maison, ira à l’extérieur pour se nourrir de pollen et de nectar. Après l’accouplement, les femelles peuvent revenir dans la maison et pondre les oeufs derrière les plinthes, dans les conduits d’air chaud du système de chauffage, dans les greniers, etc. Les femelles attagènes déposent alors leurs œufs dans des aliments déjà infestés. Elles y creusent des galeries pour mettre leur progéniture à l’abri. Les femelles sont capables de pondre jusqu’à 115 œufs dans leur vie (entre 50 et 100 oeufs en moyenne). Ces derniers éclosent en à peine une 15e de jours.

Les larves d'attagènes qui en sortent sont de forme cylindrique. Leur corps est brun et rouge, et entièrement recouvert de poils très épais, comme une chenille. Leur abdomen arbore, à son extrémité, une touffe de poils bruns ayant la forme d’un pinceau.

Les larves sont dotées d’une tête et de pattes très développées. Leur croissance prend jusqu’à 2 ans si les conditions climatiques ne sont pas favorables. En revanche, elle ne prendra que 8 mois si les températures reste constante à 24 °C. Enfin, si les températures descendent en dessous de 15 °C, les larves se mettent en diapause (état de dormance durant lequel son développement et ses activités métaboliques sont ralenties). Durant la période larvaire (8 à 24 mois) , la larve subira de 5 à 11 mues. Ce nombre peut aller jusqu’à 20 si les conditions sont défavorables.
La larve d'attagène n'aime pas et fuit la lumière. Les tissus ayant le plus de chance d’être infestés sont ceux laissés dans les lieux sombres, les tapis, sous les meubles et les vêtements entreposés. La larve se déplace peu et reste à proximité de l’endroit où elle se nourrit.

 

Comment repérer la présence d'attagène ?

Les larves d’attagènes aiment beaucoup se sentir comprimées entre 2 surfaces. Il est alors fréquent de les rencontrer par exemple sous un matelas qui serait directement posé sur un tapis. On peut également citer les sofas, clic-clac, les tapis, les matériaux contenant des fibres animales ainsi que les fibres de vêtements susceptibles d’être attaquées par les attagènes des tapis. Soyez donc attentif aux objets cibles des larves afin d’enrayer toute infestation. Il faut chercher : les insectes, les exuvies (restes de mues des larves), les galeries, les cocons de soie, les cadavres, les excréments ( petits granulés) et les traces de grignotage. Il faut observer plus précisément les parties cachées des textiles (envers, coutures, plis, poches, base des poils, rembourrages), les vitrines et réserves (zones camouflées, interstices).

Les signes de présence d'attagènes les plus visibles seront les suivants :
1 - Des paquets de nourriture rongée
2 - La présence d’exuvies larvaires et de déjections dans les placards
3 - Des trous dans vos vêtements, tapis, fourrure…

 
Différence entre l'attagène mâle et l'attagène femelle

Comment se protéger des attagènes ?

Il existe différents moyens de prévention contre une invasion d'attagène dans sa maison :

1 - Installation de moustiquaires sur les fenêtres et les portes pour éviter leur intrusion dans les maisons.

2 - Passage méticuleux de l’aspirateur autour et dans les meubles, sous les tapis, derrière les sofas… Les attagènes adorent les endroits où la poussière s'accumule ! Pensez à vous débarrasser du sac car la simple aspiration ne les tuera pas. Ils sauront ressortir par le conduit de l'aspirateur.

3 - Videz vos placards de nourriture et nettoyez-les au maximum

4 - Fermez vos paquets alimentaires dans des boîtes hermétiques

5 - Nettoyez les rideaux, les fourrures, les vêtements

6 - N'oubliez pas d’aérer régulièrement vos placards

7 -  Installation de grillage fin sur les trappes de ventilation

8 - Ne laissez pas traîner la gamelle de vos chiens et chats

9 - Brosser régulièrement vos animaux domestiques pour limiter l’accumulation de poils sous les meubles

10 - Calfeutrez les fissures visibles. Rendre hermétique le plus possible les contours extérieurs des fenêtres, portes, corniches, cheminées, etc.

 

Comment éliminer les attagènes ?

Si vous ne retrouvez que quelques individus adultes d'attagènes dans votre logement, il n'y a pas de raison de s'inquiéter. Ils arrivent très certainement de l'extérieur et ne feront que passer. Un traitement à l'aide de notre barrière insectes sur les encadrements de fenêtres et de portes devrait les dissuader. Tout comme la pose d'une moustiquaire permettra de créer une barrière physique efficace contre toute intrusion.

Si par contre ce sont des larves que vous retouvez à l'intérieur, cela peut être plus inquiétant. 

Il faudra alors procéder à un traitement minutieux et méthodique de toutes les pièces où leur présence est avérée.

Les informations suivantes sont à moduler en fonction de la gravité de l'attaque d'attagènes. Ci-dessous, nous vous proposons une méthode lorsque vous êtes dans le scénario d'une invasion avérée.

1. Videz complètement votre placard. Vérifier-les soigneusement un par un. Lorsque vous tombez sur une larve ou un adulte, piégez-le à l'aide d'un adhésif. Attention à ne pas éparpiller vos vêtements pour éviter que les attagènes ne puissent se propager dans d'autres pièces de vie. 


2. Procédez à la "désinfection" des vêtements : passage d'un minimum de 48h au congélateur pour tous les objets supportant le froid ou à une température > à 60°C (machine à laver ou sèche linge). On peut aussi traiter avec le spray anti-mite Aries tous les vêtements atteints ou ceux dont vous n'avez pas besoin dans l'immédiat (linge d'hiver/d'été, etc..). Pour ceux là et pour être vraiment tranquille, vous pouvez les enfermer dans des sacs en plastique ou une housse totalement hermétique. Vérifiez également vos livres et divers papiers. Pensez à vous faire aider par des amis ou de la famille car cette opération peut durer longtemps.


3. Pour les vêtements, vous avez également la solution de les mettre dans un sac poubelle et de remplir le volume d'air par de l'insecticide. Pour cela, il préférable d'utiliser l'insecticide Ecodoo à base d'alcool et d'huiles essentielles. Bien fermer le sac et laisser agir l'insecticide au minimum 48h. 3. Cette méthode aura une double fonction. Vous placez les insectes présents dans un milieu à la fois privé d'oxygène mais également saturé en insecticide.

 Passage de l'aspirateur contre les attagènes

4. Passez l'aspirateur dans tous les recoins (principalement les poussiéreux), ceci afin de supprimer, oeufs, larves, cadavres d'insectes et débris organiques pouvant nourrir les attagènes (tous les coins, recoins, matelas, placards, tapis, tiroirs, fenêtres). Un nettoyeur vapeur peut également être utilisé. Passez le doucement partout (surtout sur les sols si il s'agit de parquet, plinthes, rebords de fenêtres).


5. Traitez toutes les surfaces, recoins, fentes, fissures, etc. avec notre Insecticide tous insectes (4J à 5%), ainsi que tous les endroits stratégiques empruntés par l'attagène (plinthes, périmètre intérieur des garde-robes, etc). Ce vaporisateur de 500 ml vous permettra de traiter environ 5 m². Pour de plus grandes surfaces, utilisez ce même produit mais sous sa forme concentrée . C'est alors vous qui ferez une dilution à 5% dans un pulvérisateur (950 ml d'eau + 50 ml d'insecticide pur). Ne négligez aucun endroit, l'attagène peut se réfugier partout. N'hésitez pas à porter un masque pendant l'opération si vous êtes sensible aux odeurs et faire le traitement en l'absence d'enfants et d'animaux de compagnie. Vous pouvez sans problème aérer pendant et après le traitement avec cet produit car il s'agit d'un insecticide de contact. Attendre minimum 6 heures avant de réinvestir les lieux traités. Cela permettra au produit de sécher. Pour les diminuer et augmenter vos chances de les détruire, nous vous recommandons de prévoir 2 traitements consécutifs à environ 1 semaine d'intervallle avec cet insecticide.

 

6 - Les attagènes sont des insectes de structure. Ils arrivent à se déplacer d’un étage à l’autre et d’une pièce à l’autre par les vides de structure. Pour être sûr de n'oublier personne, la terre de diatomée pourra vous être d'un grand secours. Cette poudre fine composée de dioxyde de silicium sera redoutable contre les attagènes. Il s'agit d'un insecticide naturel qui tue les insectes par déshydratation en endommageant leurs squelettes par absorption des cires de protection. Il vous faudra en saupoudrer derrière les garnitures de prises de courant et d'interrupteur, ainsi qu'autour des sorties de tuyauterie. Cette terre agit par action mécanique. Une fois l'attagène mis en contact avec cette terre de diatomée, il finira au bout de quelques jours par mourir des blessures infligées.
Dans le cas où des larves d'attagènes sont retrouvées dans vos vêtements en fibres naturelles, il faudra aérer ces vêtements (ou les laver), passer l’aspirateur sur les tablettes ou dans les tiroirs, puis se débarrasser du sac. Ensuite une fine couche de terre de diatomée peut être répandue au pourtour des tablettes et/ou des tiroirs. Placez un recouvrement de papier (ou autre) dans le fond des tiroirs afin que les vêtements n’entrent pas en contact avec le produit. La terre de diatomée n'ayant pas de durée de vie, c'est vous qui déciderez de l'aspirer quand vous estimerez que l'invasion d'attagène est terminée.

 

7- Remettez les vêtements dans vos placards.


8 - Pour finir et afin de perturber leurs récepteurs, il faut installer des produits qui sentent bons mais qui vont masquer les odeurs. Pour cela, nous vous proposons 2 références. Ne vous étonné pas qu'elles soient à destination des mites des vêtements. Cela fonctionne parfaitement aussi pour les attagènes ! :
a- Lot de 10 paquets d'antimites vêtement (contient de huile essentielle de bois de cèdre, un excellent répulsif) emballés dans un sachet aluminium soudé, à poser sur des étagères.

b- Protection Anti-mites textiles ARIES contenant 2 diffuseurs que l'on peut accrocher au cintre d'une penderie.

 

9 - N'oubliez pas de passer l'aspirateur plusieurs fois par semaine et éventuellement en profiter pour donner un petit coup de bombe insecticide Ecodoo avant de refermer le placard.

 

10 - Pour être sur de mettre toutes les chances de son côté, vous pouvez mettre une fois le traitement du 4J effectué, une pyramide fumigène Volkano. La fumée à base de pyrèthre qui s'en dégagera détruira tous les attagènes adultes restants.

 

Après toutes ces opérations, il est recommandé de continuer une inspection quotidienne et minutieuse. Vous éliminerez les larves ou coléoptères retrouvés et continuerez à passer l'aspirateur de manière régulière. Il est possible d'en retrouver encore quelques unes dans les 2 semaines après le traitement. C'est normal. Ne déballez que ce dont vous avez besoin pendant ce temps afin d'éviter toute re-contamination. 

Vous avez une grande surface à traiter ?

Pour le traitement d'une habitation complète ou de grandes surfaces comme tapis, moquette,.. nous vous conseillons de vous équiper d'un pulvérisateur type jardin et d'insecticide 4J concentré. Faîtes vous-même votre préparation en diluant l'insecticide à hauteur de 5% avec de l'eau. Pour information, un flacon de 4J concentré 250 ml dans 5 litres d'eau vous permet de traiter 50m².

Pour être vraiment efficace, il faudra traiter en plus des surfaces, tous les endroits "sombres" comme derrières les plinthes, les fentes, les rainures,... Pour ce type de traitement, on peut utiliser la bombe insecticide Tous Insectes Pistal qui est particulièrement efficace sur les larves et œufs et vous permettra d'atteindre des espaces plus difficiles d'accès.

 

Les produits qu'il vous faut contre les attagènes

Accéder directement aux fiches détaillées des produits pour lutter contre les attagènes.

*PAE : Prêt à l'emploi

 

Voici à quoi ressemble une larve d'attagène en mouvement