Panier (vide) 0

Marques

Nos dossiers thématiques

Offre de bienvenue

découvrez vos avantages fidélité

Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Satisfaction clients

La Scutigère véloce, un arthropode utile

 

Qui est la scutigère ?

la scutigère, scutigera coleoptrataNom latin : scutigera coleoptrata
Ordre : chilopodes
Famille : scutigéridés
Taille : jusqu'à 4.5 cm
Lieu : toute habitation
Période : toute l'année

 

Ce qu'il faut savoir sur la scutigère

La scutigère, ou mille-pattes (qui n'a réellement que 14 paires de pattes), n'est pas par définition un insecte, mais un arthropode myriapode. Dans le sud de l'Europe, elle vit principalement dans la nature. Dans le nord de l'Europe, elle ne peut survivre que dans les maisons ou les appartements.

 

Très rapide, les scutigères possèdent 28 très longues pattes et une paire de forcipules et mesurent 3 cm maximum (sans les pattes) à l’état adulte. Les jeunes scutigères naissent avec quatre paires de pattes et développent les autres progressivement au fur et à mesures de leurs mues. Les pattes des scutigères sont particulièrement longues et fragiles, surtout à l’arrière du corps, mais les scutigères sont capables de les régénérer entre chaque mue. Le corps est blanc parfois jaunâtre et parcouru de trois longues bandes bleues, noires ou grises.

 la scutigère, scutigera coleoptrata

La scutigère est considérée comme utile puisqu'elle se nourrit exclusivement d'invertébrés tel que les mouches, les moustiques, les cafards et même les guêpes. Comme les autres chilopodes, la scutigère respire en utilisant des pores respiratoires, qu’elle ne peut pas fermer. Si elle est exposée à un air chaud et sec, ou au froid, elle peut très vite se déshydrater et finir par mourir de dessiccation. Les scutigères se retrouvent donc en extérieurs dans des habitats humides et frais, comme la litière des forêts, les cavités sous les pierres et les souches et les galeries d’autres animaux dans le sol.
Dans nos foyers, elle préfère les lieux chauds et relativement humides comme la salle de bain, le garage, la cave ou la chaufferie.


La scutigère est normalement inoffensive pour les humains mais en cas d'agression, elle peut mordre et injecter son venin, provoquant ainsi une réaction épidermique. Éviter donc de les attraper avec vos mains ! La présence de venin fait que la morsure est un peu douloureuse, tout comme une piqûre de guêpe ou d'abeille.


De nature plutôt discrète et par son caractère lucifuge (fuite de la lumière), elle sort principalement la nuit. Il peut arriver d'en apercevoir en journée également, mais c'est plus rare. Elle se cache de préférence dans les fissures de mur, derrière les meubles, appareils électroménager, plinthes disjointes, radiateurs, gaines de chauffage. Elles attendent que la nuit tombe pour sortir de leur cachette et se mettre en chasse d'insectes dans la maison.

 

Comment éliminer la scutigère ?

Si vous avez des scutigères, c'est que vous avez des insectes (leur nourriture). Le meilleur moyen de les éliminer sera donc d'éliminer les insectes de votre habitation. Mais réfléchissez-y à 2 fois ! La scutigère est une excellente insecticide naturelle. Elle fait le ménage des insectes à votre place, et tout ça sans produit !

Les scutigères se nourrissent de blattes, mouches et araignées qui se trouvent dans les maisons et jardins. Elles sont donc très utiles.

Si vous en avez de trop, vous pouvez utiliser un bocal ou une petite boîte pour les capturer et les remettre dehors.  Elles seront les bienvenues dans votre jardin potager par exemple.


Si vous êtes phobique et que leur présence vous insupporte, vous pouvez saupoudrer tous les lieux infestés ou de passage avec notre terre de diatomée. Pour une action dans les moindres recoins, petits trous et interstices difficiles d'accès, préférez la diatomée à pulvériser sous forme d'aérosol.

Le recours à notre aérosol Tous Insectes Aries ou Tous Insectes Ecodoo sera à privilégier en jet direct pour une élimination foudroyante.

Et dans le domaine de la fumigation, le fogger Habitat Biovétol donnera de bons résultats sur ce type d'insectes. Insecticide à base d’actifs d’origine végétale (pyrèthre + géraniol), destiné au traitement de fond de l’habitat. Très volatile, la solution se dépose dans les moindres recoins où se logent parasites et insectes. Action immédiate et prolongée. Pour une pièce de 60 à 80 m².

Les produits qu'il vous faut contre les scutigères

 

Foire aux questions sur les scutigères

Q : Bonjour, envahi tous les ans par les scutigères à l'intérieur de la maison, à partir du printemps et jusqu'au début de l'automne je cherche une solution efficace et je pensais à votre terre de Diatomée. D'abord au sol tout autour de la maison à l'extérieur puis dans les endroits cachés à l'intérieur . Mais j'ai vu qu'il était possible de pulvériser en mélangeant avec de l'eau sur les murs, est-ce vraiment efficace une fois sec et sans risque pour les enfants ,en sachant que mon fils est asthmatique et que je souhaite pulvériser dans les chambres? quelle quantité à diluer ? et à l'extérieur je sais que humide, c'est inefficace. Mais une fois sec, est-ce que cela redevient efficace ou faut-il en redéposer ?

R : Les environnements humides sont très favorables au développement des scutigères. Si elle est exposée à un air chaud et sec, ou au froid, elle peut très vite se déshydrater et finir par mourir de dessiccation. N'hésitez pas à contrôler les différents espaces les plus humides de l'habitat (notamment sous la baignoire) et appliquer les différents produits que nous présentons dans notre dossier pour lutter contre cet arthropode. Et bien sûr en préventif, l'idéal est de "corriger" les défauts d'humidité. Supprimer l'environnement favorable à son développement, et l'insecte partira de lui même.

Concernant vos questions :
Oui, c'est exact, le fait de pulvériser la diatomée permet sa fixation sur des parois verticales. Il serait impossible de la fixer sans l'additionner avec de l'eau puisqu'il s'agit d'une poudre très fine. Une fois projeter sur les murs, l'eau s'évapore et la particule de diatomée reste fixée au mur, protégeant ainsi les surfaces traitées des insectes rampants. Pas de risque en la projetant sur le mur. Le risque avec la diatomée, c'est lorsque vous la répandez dans l'air ambiant et que vous en inhalez de grandes quantités (chose que l'on n'a pas besoin de faire si l'on suit les recommandations d'application). A partir du moment ou la diatomée est fixe, il n'y a pas de risque d'inhalation.

Vous pouvez partir sur 300 à 500 grs de poudre pour 1 litre d'eau tiède

Humide, la terre de diatomée perd ses propriétés déshydratantes, asséchantes et blessantes. Une fois redevenue sèche, elle reprend ses propriétés. La diatomée est un produit inerte qui ne se dégrade pas. Sa durée de vie est très longue. Si une pluie a trop lessivée le produit, il faudra alors en remettre.