Panier (vide) 0

Marques

Nos dossiers thématiques

Offre de bienvenue

découvrez vos avantages fidélité

Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Satisfaction clients

Des capricornes chez vous ?

Le capricorne des maisons est un insecte coléoptères de forme aplatie, de couleur brune et peut mesurer entre 1 et 2 cm. On parle souvent de la termite, ravageur de vos bois, mais le capricorne est tout aussi problématique lorsqu'il s'attaque à vos bois de charpente et de menuiserie. En effet, cet insecte xylophage va venir pondre entre 20 et 80 oeufs. Ce sont les larves qui vont ensuite venir se nourrir en dévorant le bois et en creusant des galeries.  Le capricorne s’attaque principalement aux bois résineux comme le sapin, l’épicéa, le mélèze ou le pin et creuse des galeries dans les charpentes, le parquet, le lambris et toutes les menuiseries à raison de 6 à 8 millimètres par jour. Il représente donc un vrai danger pour vos habitations. Vous repererez leur présence par les trous à la surface du bois de formes ovales et de 8 à 10 millimètres de largeur. Vous verrez également des déjections d’un beige clair et vous entendrez des bruits de grignotements. Pas à l’aise dans les airs, le capricorne adulte est innofensif et ne vole que sur une petite distance. Si vous voyez tous ces signes, il est alors temps de penser à un traitement afin de les faire disparaitre.

 

Pourquoi des insecticides naturels ?

 En finir avec les capricornes est une chose, mais si vous pouviez en plus préserver votre santé et votre environnement, cela ne serait-il pas encore mieux ? Saviez-vous que certains particules d'insecticides conventionnels restaient plusieurs mois dans vos pièces traitées ? Le fumigène est le pire car les particules retombent sur tous les objets, textiles, surfaces de la pièce. A moins de laver minutieusement chaque éléments, vous vous retrouverez inévitablement avec des substances chimiques. Opter pour des insecticides naturels permettra à la fois de se débarrasser des capricornes mais également, de par la composition de nos produits et leur faible rémanence, de continuer à vivre dans un environnement sain.

Lire tous nos conseils et découvrir tous nos produits pour lutter naturellement contre les capricornes : dossier capricorne des maisons

Le capricorne des maisons

Vous entendez parfois des bruits suspects dans des pièces de bois chez vous (charpente, meubles, etc) ? Il s'agit peut être des larves de capricornes qui sont en plein repas ! Découvrez dans ce dossier un ensemble de réponses et de produits naturels qui vous permettront de lutter au mieux contre cet insecte xylophage. 

Je souhaite

Mieux connaître le capricorne

(identité, mode d'alimentation, reproduction, ...)

 

Lutter contre le capricorne

(méthodologie d'action, insecticides naturels, ...)

 

Qui est le capricorne des maisons ?

HYLOTRUPES BAJULUS - capricorne des maisonsNom latin : Hylotrupes bajulus
Ordre : Coléoptères
Famille : Cérambycidés
Taille adulte : 10 à 20 mm
Taille de la larve : 20 à 25 mm
Lieu : dans le bois
Période : toute l'année

C'est un insecte que l'on retrouve très souvent dans la nature. Il se nourrit exclusivement de bois, et plus précisément de bois résineux. Parmi ses essences de prédilection on retiendra le Pin maritime, le Pin laricio, le Pin noir d'Autriche, le Pin sylvestre, mais aussi le Mélèze, l'Epicea, le Sapin.... et la liste n'est pas exhaustive! 

Il s'accommode très bien des bois écorcés, et tout autant des bois dits "ouvrés", d'où son goût pour les charpentes, et à l'occasion pour des éléments de moindre importance, comme les huisseries de votre maison par exemple.

L'insecte adulte ayant une durée de vie très courte (environ 1 mois) et ne se nourrissant pas pendant cette période (reproduction), c'est bien la larve, qui, au fil de son développement et des années va faire le plus de dégâts. Elle ressemble à gros ver blanc mesurant de 20 à 25 mm de long, dont la partie antérieure est élargie et aplatie.

  

Ce qu'il faut savoir sur le capricorne des maisons

HYLOTRUPES BAJULUS - capricorne des maisons Le capricorne s'attaque essentiellement aux bois résineux bien sec, mort ou de construction comme le mélèze ou l'épicéa, mais également l'aubier de chêne.
La larve perce un réseau de galeries dont les parois sont finement sculptées par ses mandibules.

Tant que les larves pourront s'alimenter, le capricorne restera dans le bois.

Hormis le bruit caractéristique des larves rongeant le bois, il est difficile de détecter sa présence. Les trous repérés pourront par ailleurs être d'excellent indice de présence, mais ils ne sont jamais nombreux, et pas toujours visibles (derrière votre isolation par exemple). La découverte de l'insecte, mort ou vivant, est elle aussi possible, mais non moins aléatoire, d'autant que l'insecte est petit. Enfin, si vous trouvez de la sciure, regarder de près car il n'est pas rare que son compactage dans les galeries très superficielles fende la pellicule de bois résiduelle, d'où un écoulement révélateur. A noter aussi que toute boursouflure du bois, même très localisée, est pour le moins suspecte, et qu'un sondage s'impose (pointe de couteau, ou lame de petit tournevis par exemple).

N'aimant pas le froid et l'humidité, on le trouve plus facilement dans les locaux chauffés.
Le capricorne n'attaque pas le coeur du bois, il se contente seulement de l'aubier (plus tendre).

  

 Hylotrupes bajulus - Capricorne des maisonsHYLOTRUPES BAJULUS - capricorne des maisons

Cycle de développement : Les adultes sortent du bois de mi-juin à fin août. Ils vivent de 15 à 30 jours et ne se nourrissent pas. Ils consacreront ce temps uniquement à la reproduction. Après l’accouplement, la femelle dépose entre 40 et 100 œufs dans les fentes du bois. Le cycle larvaire dure de 3 à 5 ans en moyenne. Mais la durée du développement larvaire est tributaire des qualités nutritives du bois, de l'hygrométrie ambiante, et bien sûr de la température. Les galeries creusées par les larves sont ovales et striées par leurs coups de mandibules. Les trous de sortie des adultes à la surface du bois sont de forme ovale (elliptique), d’environ 6 à 10 mm de long.

Les générations se succèdent fréquemment sur les mêmes bois, d'autant qu'à l'occasion le capricorne peut se reproduire sans sortir de ses galeries, ce qui ajoute évidemment à sa discrétion, et surtout à sa nuisibilité.

 

Quelques différences avec le capricorne du chêne

 Hesperophanes cinereus - Capricorne du chêne Hesperophanes cinereus - capricorne du chêne

Cycle de développement : Les adultes sortent du bois de mai à fin août. Ils vivent de 15 à 30 jours et ne se nourrissent pas. Le cycle larvaire est généralement plus court que pour le capricorne des maisons (2 ans ou plus). Les bois dégradés ont le même aspect que pour ce dernier, mais les galeries sont plus grandes et les trous de sortie plus nombreux.

  

Comment lutter contre le capricorne ?

HYLOTRUPES BAJULUS - capricorne des maisons

Les petites pièces de bois (évidemment pas votre charpente !) peuvent être mises au congélateur.
Si possible, essayez de réduire l'humidité contenue dans le bois (séchage, ventilation, chauffage).
Suivant la réglementation, les produits de traitement du bois contre les insectes xylophages, qu'il soit préventif ou curatif, doivent contenir au moins une matière active appartenant à la classe biocide TP8.
Le problème est qu'actuellement dans cette classe, il n'existe plus aucune matière active naturelle autorisée.
Le plus souvent dans les produits de traitement du bois, on retrouve de la cyperméthrine avec un solvant (white spirit, agrumes, eau, ...). Qu'il soit avec ou sans odeur, ces produits de traitement contenant des composants d'origine pétrolière ne sont pas très sain dans un lieu où l'on vit !
Mais un capricorne est un insecte. Et pour tuer un insecte, on utilise un insecticide qui doit appartenir à la classe TP18.
Vous pouvez donc utiliser pour tuer les capricornes un insecticide naturel. Cet insecticide n'aura aucune fonction de protection du bois, contrairement aux produits pour le traitement du bois. Mais il vous débarrassera des capricornes.
Bien que cela puisse semblé évident, n'essayez pas de traiter un bois ciré, peint ou vernis. Cela ne servira à rien, pour être efficace le traitement doit se faire sur un bois brut.
La solution, un peu longue mais efficace pour tuer les capricornes, consiste à faire pénétrer l'insecticide dans les trous faits par ces insectes (seringue, spray, éponge, serpillère).

 

Pour cela, 3 produits peuvent convenir :

- Notre insecticide 4J Tous insectes (4J à 5%). Ce vaporisateur de 500ml vous permettra de traiter environ 5 m2. Pour de plus grande surface utiliser ce même produit mais sous sa forme concentrée et c'est vous qui ferez une dilution à 5%. Il faut savoir que ce produit, à base de pyrèthre végétal à une rémanence courte. Il sera donc efficace en action curative rapide mais pas en action curative à long terme. A partir du moment ou l'insecte sera mis en contact avec le produit 4J, il mourra instantanément (effet neurotoxique du pyrèthre). La difficulté reste de toucher ces insectes souvant réfugiés au coeur des pièces de bois. Le meilleur résultat sera de l'appliquer par injection (à l'aide d'une petite seringue) dans les plus gros trous laissés par l'insecte.

 

- L'extrait de Margosa. La propriété principale du Margosa est de rendre impropre à la consommation des insectes toutes les surfaces traitées, les insectes doivent alors, soit quitter la zone traitée à la recherche de nourriture, soit mourir de faim. Grâce à son large spectre et à la longue durée d'action, le Margosa est efficace dans la plupart des endroits infestés. Application en pulvérisation ou injection. Le Margosa bloque le développement des larves, perturbe la recherche alimentaire et stérilise les insectes adultes. Le traitement sera à effectuer en vaporisation sur le bois ou par injection directement dans les trous avec une concentration de 2% en usage préventif, à 4% en curatif.

La terre de diatomée à pulvériser. Si les trous (galeries) laissés par l'insecte dans les pièces de bois sont suffisamment gros (+ de 2 mm), la diatomée à pulvériser sous forme d'aérosol pourra être utilisée. Grâce à son tube applicateur, vous pouvez appliquer la diatomée dans chaque trous et l'injecter au plus profond. La terre de diatomée, grâce à la surface spécifique de ses grains et à son squelette siliceux est redoutable pour lutter contre les insectes rampants :

1 - L'ingestion des particules de silice (très coupantes) par les insectes provoque des lésions de leur tube digestif.

2 - La finesse et la dureté des particules de silice amassées par les soies de l'insecte provoquent des lésions sur ses membres ou sur sa carapace. Cela entraîne chez l'insecte une perte de fluides corporels qui conduit à sa mort par déshydratation après quelques jours. Les propriétés absorbantes de la terre diatomée (jusqu'à 150% de son poids) favorisant ce processus.

 

N.B : Le capricorne fait parti des insectes xylophages. Pour tous diagnostics et méthode de traitement concernant cette famille d'insecte, vous pouvez lire notre dossier spécifique aux xylophages.

 

Les produits qu'il vous faut contre les capricornes

Accéder directement aux fiches détaillées des produits pour lutter contre le capricorne.

 *PAE : Prêt à l'emploi

 

N.B : Il est évident que si l'invasion de capricorne est forte et vos bois nettement attaqués depuis des années, il faudra faire appel à des sociétés spécialisées et agrées qui établiront un diagnostic complet et des solutions d'interventions appropriées.

  

Voici à quoi ressemble le capricorne en mouvement

 

Foire aux questions sur les capricornes

Q : Nous avons une poutre de section 200*200mm de 7ml en sapin qui est apparente dans notre salon. (a été installée en 2007). Il s'avère qu'elle est infestée de capricornes sur l'aubier en partie horizontal. (non les entendons tous les jours). Avez-vous dans votre gamme de produit un insecticide curatif que je pourrais appliquer en surface ? Je peux difficilement accéder au dessus de la poutre (à 10cm du plafond), mais je peux néanmoins réaliser des trous pour favoriser la pénétration du produit. Un produit de surface sera-t-il suffisant ?
R : Vous pouvez utiliser notre insecticide 4J dilué à 5% mais pour être efficace, il faut que le produit rentre en contact avec l'insecte soit par saturation du bois, soit par injection du produit dans le bois. Au préalable, il faudra faire tomber tout l'aubier qui est abîmé ou qui ne tient plus.

Q : Je dois traiter 145 m2 de lambris neufs (douglas) dans ma maison. Ils sont infestés de capricornes. Comment dois-je m'y prendre ?
R : De part la nouvelle réglementation biocide, nos produits ne peuvent plus être utilisés sur les xylophages mais quelque soit l'insecticide que vous allez utiliser, il faut traiter un bois brut (non peint ou vernis) au pinceau à saturation du bois en prévoyant 2 traitements à 24h d'intervalle. Compte tenue de la faible épaisseur du bois (1cm) cela devrait être suffisant.

Q : Quel produit peut-être utilisé pour détruire les capricornes? et a quel dosage est-il disponible et préférable?
R : Nos produits ne sont pas homologués pour le traitement du bois.

Q : Je possède des anciens bâtiments dans les Alpes de Haute Provence. il y a 3 jours et pour la première fois j'ai vu des insectes attaquant des poutres en peuplier, importants tas de petits copeaux par terre, bruit d'insectes volants et on entend ronger le bois. 3 semaines avant rien, je suis très inquiet, cette toiture fait 500 m² et je n'ai pas été voir les charpentes non apparentes.
R : Cela pourrait être des capricornes, c'est l'époque où ils se reproduisent .

Q : Contre les insectes xylophages, peut-on traiter juste une partie des bois de la maison (une pièce seulement) ou doit-on impérativement traiter tout les bois présent ?
R : On général, on ne traite que le bois atteint. Il n'est pas nécessaire de traiter des bois sains.

Q : La charpente de ma maison laisse apparaître des sciures, termites, vrillettes ou capricorne ? je ne sais pas les différencier, quel produit utiliser, si besoin d'injection dans le cœur du bois quel outil employer, je suis très allergique au "xylophène"
R : Probablement capricornes des maisons, peut être des vrillettes, mais en général, on les trouvent plutôt dans les meubles Les termites ne laissent pas de sciure. Un traitement par injection demande du matériel que vous pourrez louer (compresseur, buse, ..). Notre insecticide 4J est à priori efficace sur ce type d'insecte bien qu'il ne soit pas homologué pour le traitement du bois.

Q : Un arbre dans le jardin avec à l'intérieur des larves de capricornes. je l'ai coupé , mais dans la souche, il en reste. Quel produit vous acheter ?
R : Notre insecticide 4J dilué ou pur sera parfait, mais ce produit ne supporte pas la pluie. Il suffit de remplir chaque trou dans la souche pour les tuer et protéger l'ensemble par une bâche le temps que le produit agisse. De plus, notre insecticide 4J n'est pas homologué pour le traitement du bois.

Q : C'est une amie qui m'a indiqué votre site car j'habite une maison ancienne ou les capricornes font des dégâts qui commencent à être importants. Il semble qu'il y ait d'autres insectes qui eux, font des trous dans les poutres apparentes mais plus petits. Quels produits puis-je acheter chez vous afin de mettre fin à ce problème ? Comment se fait l'application. J'ai fait venir une entreprise qui m'a fait un devis de...1500 Euros ! Je trouve cela prohibitif !
R : Avant de vous répondre, je vous conseille, si vous ne l'avez pas déjà fait, de visiter notre dossier spécial xylophages sur notre site. Vous devriez trouver une partie de vos réponses. Pour le traitement, préférez l'extrait de Margosa (excellent répulsif) que vous diluerez vous même avec de l'eau et un désinfectant. 1500 euros ? Ou ce sont des personnes mal intentionnées ou il y a beaucoup de travail. Cela représente environ 3 jours de travail + les produits.

Q : Je m'intéresse au traitement du capricorne pour des bâtiments, la meilleure solution est le bidon pur ?
R : L'insecticide pur est plus économique que le prêt à l'emploi et principalement sur les frais de port (surtout quand on a besoin de plusieurs litres.) Comme c'est un produit qui se conserve et qui peut être utilisé sur tous les insectes, je pense qu'il est plus intéressant en pur qu'en dilué. Attention cependant, notre insecticide 4J n'est pas homologué pour le traitement du bois.

Q : J'ai acheté une maison à Bergerac 24 ; la charpente (50m2 de toiture)a été remaniée récemment, mais sur certains chevrons anciens conservés je soupçonne la présence de capricornes. votre insecticide serait il efficace et comment doit on l'appliquer ? en qu'elle quantité ? a quel prix? qu'elles précautions doit on prendre ?
R : Depuis le nouvelle réglementation sur les insecticides, hormis le bore, plus aucun produit naturel n'est homologué pour le traitement du bois.
Pour bien comprendre, le capricorne, (tout comme la vrillette, la termite, le lycte brun) est un insecte pouvant être éliminé avec un produit insecticide naturel (classé TP18 dans les biocides) lorsque vous traiter l'insecte en question dans une pièce de la maison ou quand celui-ci est visible et posé sur du bois. Par contre, quand il s'agit de vouloir éliminer l'insecte en question dans du bois, et c'est votre cas, on parle de traitement insectes xylophages (classé TP8 dans les biocides) . Nous n'avons à l'heure actuelle pas de produit naturel classé TP8.
Concernant l'utilisation de l'insecticide 4J, nous savons qu'il est efficace sur la capricorne. Sauf que ce produit, à base de pyrèthre naturel à une rémanence très courte. Il est donc efficace en action curative rapide oui mais pas action curative à long terme.
Cependant dans votre cas, nous pouvons vous orienter sur l'extrait de Margosa (classé TP19 (répulsif) dans les biocides.
La propriété principale du Margosa ou du Neem est de rendre impropre à la consommation des insectes toutes les surfaces traitées, les insectes doivent alors, soit quitter la zone traitée à la recherche de nourriture, soit mourir de faim.
Grâce à son large spectre et à la longue durée d'action, le Margosa est efficace dans la plupart des endroits infestés. Application en pulvérisation ou injection. L'insecticide bio bloque le développement des larves, perturbe la recherche alimentaire et stérilise les insectes adultes."
Traitement à effectuer en
vaporisation sur le bois avec une concentration de 2% en usage préventif, à 4% en curatif.

Q : Quel est le produit qui traite les capricornes installés dans le bois de charpente ?
R : Suivant la nouvelle réglementation, hormis le bore, vous n'avez plus aucun produit naturel autorisé. Il faut voir du côté de la permethrine ! Ou bien avec notre extrait de Margosa qui a des propriétés répulsives très fortes.

Q : je me permet de vous contacter car j'ai découvert mon escalier en bois avec plein de petits trous et des sciures jaunâtre sur l'escalier..je ne vois aucuns insecte! Ma maison est ancienne et lorsqu'on descend dans la cave l'escalier de l'étage est apparent mais les trous se situe sur les marches vu de la maison et vu de la cave donc des deux cotés ; ils sont de petites tailles mais très éparpillés et on aperçoit chaque jours des sciures de couleur jaune...je ne sais pas quoi faire j'ai peur que ça se propage partout!!! J'ai la maison depuis 2006 et c'est la première fois que cela arrive mais je pense que ça peux provenir d'un bois de chauffage ancien que j'ai ramener dans ma cave car lorsque je mettais ce bois de chauffage sous ma cheminée ,il y avait des sciures de même couleur ! Je voudrais avoir des informations sur le problème et si vous pouvez m'apporter une solution pour faire disparaître le problème ! merci d'avance.
R : Des petits trous dans du bois avec de la sciure, il est probable que cela soit de la vrillette, cela correspond puisqu'elles se reproduisent en juillet-aout quand il fait chaud. Si votre bois est ciré, il va falloir traiter trous par trous avec une seringue !

Q : Je souhaite tuer des larves de capricorne dans les planches de pin qui servent d'habillage aux murs et plafonds de chez moi. Est ce possible avec vos produits ? Avec quelle mise en œuvre ?
R : Hormis le bore, plus aucun produit naturel n'est homologué pour le traitement du bois.Il faut voir du côté des permethrines ou avec notre extrait de Margosa, excellent répulsif naturel.

Q : Je vous remercie de votre réponse rapide. Et bien en poussant mon exploration plus loin, il y a bien un "gros" trou, mais plusieurs petits ça et là sur le parquet et les plinthes. Je ne les avais pas vu avant et je suis pourtant très observatrice, donc, je les pense en effet relativement récents, mais il est vrai que nous avons changé l'agencement des meubles, et donc, ces parties étaient devenues moins visibles. J'ai lu votre article sur la vrillette sur votre site, vous conseillez de percer les trous et d'y injecter un insecticide? Dans votre gamme, lequel serait le plus adapté ? De l'essence de térébenthine bio ne saurait suffire, c'est ça ?
R : Vous n'avez pas du bien lire. On perce des trous lorsque lon fait des injections dans des poutres mais pas dans du parquet. Pour les meubles, on injecte plutôt de l'insecticide dans les trous existants avec une seringue. Pour les parquets, on peut traiter à la seringue, au pinceau, au rouleau ou à la serpillère. Je pense que les vrillettes ne doivent pas aimer l'essence de térébenthine mais je ne suis pas sûr que cela les tuent !

Q : je viens de découvrir des capricornes dans les poutres que me conseillez-vous pour m’en débarrasser ?
R : Depuis 1 an hormis, le bore plus aucun produit naturel n'est autorisé pour le traitement du bois contre les insectes xylophages. Par contre, l'extrait de margosa est un excellent répulsif. Le principe actif de ce traitement est à base d'huile de Margosa (huile originaire d'Inde). Grâce à son large spectre et à la longue durée d'action, le margosa est efficace dans la plupart des endroits infestés. Application en pulvérisation ou injection. L'insecticide bio bloque le développement des larves, perturbe la recherche alimentaire et stérilise les insectes adultes. Vous trouverez de l'extrait de margosa sur notre site, à utiliser dilué avec de l'eau à 90%.

Q : Bonjour, j'ai constaté la présence de capricornes dans ma réserve de bois de chauffage ( buches de chêne ). Y a-t-il un risque pour les charpentes de la maison car il m'arrive de laisser le panier des buches a coté de la cheminée entre deux flambées ? Faut-il traiter, comment et avec quoi?
R : Je ne pense pas qu'il y ai d'inquiétudes à avoir pour votre charpente de maison. On observe les capricornes des chênes entre mai et août car ils sortent du bois pour aller se reproduire. C'est donc tout à fait normal de les observer à cette période. Le risque de contamination de vos buches près de la cheminée jusqu'à la charpente de votre maison est très faible. Quoi qu'il soit, il faut rester vigilant et contrôler de temps en temps la présence de xylophages sous la toiture. Dès lors qu'ils s'y installent, les larves commencent à grignoter les bois. Concernant les méthodes de lutte et de prévention, je vous invite à lire notre dossier consacré à cet insecte. Vous y trouverez un grand nombre de réponses.

Q : Pouvez-vous me dire comment éliminer l'insecte le capricorne dans mon bois de chauffage stocké à l'extérieur ?
R : La difficulté d'un traitement insecticide dans un tas de bois de chauffage extérieur, c'est de pouvoir appliquer le produit. Les buches étant entassées les unes sur les autres, il n'est pas évident d'appliquer les produits (quels qu'ils soient). L'insecticide que nous vendons est un insecticide de contact. C'est à dire qu'il n'agira que si vous arrivez à le mettre en contact avec l'insecte, sa larve ou son oeuf. L'autre difficulté réside dans le fait qu'il s'agit d'un insecte xylophage. Il est donc principalement situé à l'intérieur des pièces de bois, puisqu'il s'en nourrit, et par conséquent difficilement accessible. L'insecticide 4J que nous vendons n'aura aucune fonction de protection du bois, contrairement aux produits ciblés traitement du bois (comme xylophène par exemple). Par contre, il vous débarrassera des capricornes, à partir du moment ou votre traitement est bien fait et méthodique.
Pour être efficace le traitement doit se faire sur un bois brut. La solution, un peu longue et fastidieuse mais efficace pour tuer les capricornes, consiste à faire pénétrer l'insecticide dans les trous faits par ces insectes (seringue, spray, éponge, serpillère). Concernant l'utilisation de notre insecticide 4J, nous savons qu'il est efficace sur le capricorne. Malgré tout, ce produit à base de pyrèthre naturel à une rémanence courte. Il reste donc efficace en action curative rapide, mais pas en action préventive. Un second produit donnera aussi de bons résultats, et là, à l'inverse, avec une rémanence bien plus longue. Il s'agit de l'extrait de Margosa. La propriété principale du Margosa est de rendre impropre à la consommation des insectes toutes les surfaces traitées. Les insectes doivent alors, soit quitter la zone traitée à la recherche de nourriture, soit mourir de faim. Grâce à son large spectre et à la longue durée d'action, le Margosa est efficace dans la plupart des endroits infestés. Application en pulvérisation ou injection. Le Margosa bloque le développement des larves, perturbe la recherche alimentaire et stérilise les insectes adultes. Traitement à effectuer en vaporisation sur le bois et par injection dans les trous avec une concentration de 2% en usage préventif, à 4% en curatif. A utiliser dilué avec de l'eau selon recommandations.