Panier (vide) 0

Marques

Nos dossiers thématiques

Offre de bienvenue

découvrez vos avantages fidélité

Nouveautés

Toutes les nouveautés

En promo

Tous les produits en promotion

Meilleures ventes

Toutes les meilleures ventes

Satisfaction clients

Répulsif à insectes VS barrière à insectes



La barrière à insectes

La barrière à insectes est en général un insecticide à base de pyréthrine ou de dérivés pyréthrinoïdes (deltaméthrine par exemple). Son rôle principale est de tuer tous les insectes qui se posent dessus (rampants ou volants), mais il peut également avoir une action répulsive sur certains insectes comme le moustique (effet répulsif avec effet dissuasif à distance : microparticules d'insecticides en suspension dans l'air).
Suivant le support sur lequel il est déposé, il peut être efficace de quelques jours à quelques semaines (jusqu'à 6 mois pour des vêtements ou moustiquaires imprégnées).
Ces produits sont efficaces. Mais même s'ils ont une action répulsive, ce sont avant tout des insecticides qui ne feront pas la différence entre un moustique et une coccinelle. Alors attention en les utilisant !



Les répulsifs à insectes

Contrairement à la barrière insecte, le répulsif insecte n'a aucune action insecticide, il ne fait que repousser les insectes de la surface traitée.
Dans les produits de synthèse, on retrouve principalement : DMP, EHD, IR3535, DEET, KBR 3023
Ils sont en général utilisés en insectifuge corporel avec une protection de quelques heures, mais on peut également s'en servir pour le traitement des tissus ou des moustiquaires (DEET).

On trouve également des répulsifs d'origine naturelle fabriqués à partir d'huiles essentielles (citronnelle, lavande, cèdre, eucalyptus, pin,..). Cette efficacité étant bien sûr fonction de la composition mais surtout de la concentration en principe actif.

Efficacité des répulsifs à insectes : Quelque soit le produit que vous utiliserez, (barrière insecte, répulsif insecte, de synthèse ou naturelle), vous ne pourrez pas empêcher les insectes de pénétrer dans une habitation dont les portes fenêtres sont ouvertes en ne traitant que les encadrements. En effet, la répulsivité de ces produits dépasse rarement quelques dizaines de centimètres.