ligne ligne ligne ligne
ligne Des insecticides pour détruire le poux
qui respectent l'homme et la nature
ligne
ligne
ligne
Mis à jour le : 18/02/2014

Le pou rouge ou noir,
le parasite le plus nuisible des volières et le fléau des élevages

Penn'ty Bio

Le pou rouge est un ectoparasite

le pou rouge Dermanyssus Gallinae Un ectoparasite est un parasite qui vit sur la surface corporelle d'un être vivant. Il existe plusieurs espèces de pou rouge dont le plus important est le Dermanyssus Gallinae.
Le pou rouge est un arthropode de la classe des arachnides, de l'ordre des acariens, du sous-ordre des mesostigma et de la famille des dermanyssidae.
Il mesure de 0,5 à 2 mm à l'âge adulte. Sa couleur va du gris au rouge vif, puis au rouge sombre presque noir lorsque a terminé sa digestion. La larve de pou rouge est blanche transparente.
Comme pour la punaise de lit, il est très difficile de s'en débarrasser.
Acarien ectoparasite aviaire externe, temporaire et noctambule, il reste caché la journée dans des crevasses ou des fentes à proximité de ses hôtes et attaque la nuit en leur suçant le sang (durant 1 à 2 heures).
Normalement il ne survit que temporairement sur les hommes et les mammifères mais les personnes en contact régulier avec les animaux infestés peuvent développer des irritations et des allergies suite à des piqûres.

Penn'ty Bio

Attention au pou rouge

le pou rouge attaque la poule Le pou rouge est un petit vampire qui s'installe aussi bien dans les poulaillers que dans les pigeonniers.
Il attaque la nuit les animaux endormis, leur suce le sang, puis se retire à nouveau.

Tous les éleveurs sont unanimes : le pou rouge est aujourd’hui le parasite externe le plus nuisible des volières, pigeonniers et poulaillers.
Amateurs passionnés, petits élevages ou élevages professionnels, qu'il s'agisse d'oiseaux d'ornements(canaris, pigeons, serins, perruches...), de poules pondeuses, de faisans ou de cailles, rares sont ceux qui n'ont pas été contaminés au moins une fois par ce parasite.

Le phénomène n'est pas seulement français mais mondial, on estime que 70 à 80 % des élevages professionnels de poules pondeuses sont touchés plus ou moins sévèrement. Les conséquences peuvent aller de la baisse des pontes jusqu'à la mort par épuisement des poules.

Le poux en général est introduit dans le poulailler, la cage ou la volière par un arrivant extérieur mais il peut être également introduit par l'éleveur ou un mammifère comme le rat ou le chien.
D'après des études de l'ITAVI (Institut Technique de l'AVIculture), les souches attaquants les oiseaux sauvages seraient différentes. Il est donc peu probable que ce parasite soit ramené par un nid à proximité.

Sa présence est un danger :
Par ses piqûres répétées, il provoque des anémies (diminution du nombre de globules rouges) qui peuvent être mortelles chez les jeunes sujets. Porteur de bactéries pathogènes, il peut inoculer des germes (salmonella) ou des parasites (plasmodium) et peut parfois s'attaquer à l'homme.

Sa présence peut entraîner des diminutions de la ponte chez les poules ou une anémie sévère chez les pigeonneaux.

Dans des conditions favorables de température et d'humidité, le cycle complet (oeuf à oeuf) du pou rouge n'excède pas une semaine. Il est évident que la destruction de ce parasite n'est pas très simple, d'autant plus qu'il est capable de rester pendant 8 mois sans se nourrir ou de survivre en prélevant les protéines nécessaires dans les fientes, les plumes et la poussière !
Compte tenue de sa rapidité de reproduction (une femelle peut pondre 100 à 200 oeufs par semaine), les infestations peuvent devenir rapidement très importantes (multiplication exponentielle).
Comme tous les insectes qui se reproduisent très rapidement, il y a potentiellement un risque que les poux rouges qui survivent au traitement, développent une résistance à l'insecticide utilisé.

Le pou est un parasite redoutable, pour le détruire il va falloir s'armer de courage et de patience.
Penn'ty Bio

Principales zones infestées

le pou rouge attaque le pigeon Les poux rouges peuvent se cacher dans de nombreux endroits à l'abri de la lumière mais dans les plus classiques vous avez :
  • sous les fientes sur caillebotis,
  • sous les cuvettes des pondoirs et crochets de fixation,
  • dans les tubes des perchoirs,
  • sous les barres de perchoirs de nids.
Il est évident que la destruction totale de la colonie est très difficile. L'objectif du traitement est d'arriver à maintenir une population de poux rouges à un niveau acceptable pour qu' il n'y ait pas d'incidence sur la qualité et la quantité de la production.

Si vos animaux dépérissent ou semblent épuisés, si une mortalité inhabituelle touche vos couvées ou si les oeufs comportent de petites taches rouges, alors il est possible que vous soyez également à la tête d'un élevage de poux rouges !!!
Pour en être certain et si vous n'avez pas encore eu l'occasion d'en voir, il existe un moyen très facile et très efficace de détecter leur présence. Comme ces insectes recherchent un coin sombre à proximité de leurs hôtes, procurez leur une cachette : un ou plusieurs bouts de chiffon blanc en boule à proximité de vos animaux, après quelques jours dépliez-les et vérifiez la présence ou l'absence de parasite.
Penn'ty Bio

Quand traiter le pou rouge

Normalement, le pou rouge ne supporte pas la lumière. On a cependant constaté que lorsque l'infestation est très importante (trop de poux par rapport à la quantité d'hôtes), il peut être présent en permanence, lumière ou pas, sur son hôte (les poux se relayant pour se nourrir).
Pour détruire un maximum de poux rouges, il est donc conseillé de traiter lorsque le bâtiment est complètement dans l'obscurité, soit 2 heures après la disparition de la lumière ou tôt le matin avant l'apparition de la lumière.
Penn'ty Bio

Comment procéder

le pou rouge attaque les oiseaux Quelque soit le produit de traitement que vous allez utiliser, son efficacité va dépendre de la qualité de son application mais surtout de la propreté des supports.
La poussière, les plumes, les fientes, ... sont des cachettes idéales pour les poux. Les surfaces devront donc être les plus propres possibles.

1 - Nettoyage
  1. Videz entièrement l'espace en se débarrassant de la paille ou de la litière (la brûler si c'est possible),
  2. Grattez, brossez, décapez soigneusement les surfaces horizontales mais également verticales ou nettoyeur haute pression ou au jet d'eau ,
  3. Supprimez toute la poussière,
  4. Lavez avec de l'eau additionnée de savon noir,
  5. Démontez autant que possible le matériel d'élevage et nettoyez-le.

2 - Traitement des bâtiments

1. Pour le traitement de grandes surfaces, nous vous conseillons de vous équiper d'un pulvérisateur type jardin et d'insecticide 4J concentré. Un flacon de 250ml dans 5 litre d'eau vous permet de traiter 50m2. (le 4J concentré existe également en 500ml ou 1 litre).

insecticide 4J 250 gr €(ttc)
Arrosez bien toutes les surfaces horizontales et verticales, en insistant bien dans les recoins, fissures, fentes. Ce traitement, s'il est fait méthodiquement, devrait éliminer une grande partie des adultes et des oeufs.

2. Quand tout est sec, vous pouvez par la suite saupoudrer toutes les surfaces horizontales, les nids ainsi que les recoins, avec l'insecticide rampant (la terre de diatomée existe également en 1kg et 1,8 kg).
Insecticide rampants 300 grs €(ttc)
Il n'est pas nécessaire d'utiliser de grandes quantités de poudre, mais par contre, il est important de répartir le plus uniformément possible le produit, de façon à bloquer l'accès des poux. Dans une cage ou une volière si vous utilisez du journal, il est conseillé de mettre la poudre sous et sur le journal. Le principe est que le poux traverse la surface traitée avec la poudre avant d'arriver à ses proies.

3. Le cycle du pou étant d'une semaine, il faudra peut être envisager de traiter 2 à 3 fois, à une semaine d'intervalle, les cages, les fissures et tous les recoins.

3 - Traitement des animaux
Après avoir traiter les bâtiments il sera nécessaire de traiter vos animaux avec le répulsif parasites longue durée ADHOC . Cela permettra d'empêcher le retour des poux rouges sur les animaux traités (effet répulsif) mais également d'éliminer ceux déjà présents sur les animaux (empêche la prise de sang).

Attention : Si le Adhoc est à l'origine fabriqué pour le traitement des chevaux comme le signale l'étiquette, il est également utilisable sur tous les animaux à sang chaud. Pour plus d'informations sur ce produit, consultez la page Répulsif ADHOC la protection de votre animal , ainsi que les résultas des tests sur le pou rouge ADHOC SALVIA .
ADHOC spray 1 litre €(ttc)
4 - Traitement des perchoirs, des cages, des mangeoires,...
Pour traiter tous les petits recoins et principalement les surfaces verticales, où les produits liquides ne tiennent pas, vous pouvez utiliser de l'ADHOC gel. Ce produit à la même composition que l'ADHOC spray mais sous forme de gel. Il s'applique facilement avec un pinceau.
ADHOC gel 600g €(ttc)
Vous trouverez tous les résultats des tests effectués sur le pou rouge en consultant le dossier ADHOC SALVIA

5 - Rester vigilant :
De temps en temps, pensez à faire le test du chiffon et vérifiez la présence ou l'absence de poux.

6 - Soyez préventif :
La plupart des insecticides liquides, qu'ils soient naturels ou de synthèse, se dégradent dans le temps et perdent rapidement leur efficacité. Par contre, les produits à base de terre de diatomée ou Kieselguhr ou dioxyde de silicium restent efficaces aussi longtemps qu'ils ne sont pas recouvert d'une couche de poussière et qu'ils sont secs.
Vous pouvez, à chaque nettoyage de votre volière ou de votre poulailler, procéder à une application systématique de terre de diatomée. Cette opération sans danger ( le dioxyde de silicium est également utilisé en alimentation animale) donne d'excellents résultats pour protéger vos animaux des poux.
Penn'ty Bio

Avis de nos clients

Voici les échanges d'emails avec une de nos clientes :
Mme C. :
"J'ai 13 poules et elles ont des poux rouges. J'aimerais pouvoir les traiter ainsi que le poulailler Je ne sais pas trop quoi acheter, pourriez vous me conseiller ?"
Notre réponse :
Pour le traitement des bâtiment : insecticide 4J concentré que vous diluerez avec de l'eau avant utilisation,
pour le traitement des poules : adhoc insectifuge.
Mme C. a suivi notre conseil et a acheté : ADhOC spray - HADOC gel et de l' insecticide 4J 250 gr
Voici sa réponse après avoir effectué les traitements adéquates :
"Juste pour vous dire que l'efficacité des produits que vous m'avez vendus est remarquable. J'ai suivi à la lettre vos instructions et un seul traitement a suffit. C'est sûr, je vais en parler autour de moi ! Merci. Mme C. Quebec"
Mail d'un autre client satisfait :
"Je vous ai commandé quelques produits contre les poux rouges de poulailler. Le traitement a très bien réussi. Merci."
ligne
ligne
© 2002 - Contact Webmaster - Infos
ligne
ligne ligne ligne ligne