Panier  

Aucun produit

0,00 € Total

Panier Commander

Tous nos dossiers thématiques

Livre d'Or


Marques

Les Tensiosactifs

Les Tensioactifs

 

Généralités

Un tensioactif ou agent de surface est un composé qui modifie la tension superficielle entre deux surfaces. En abaissant la tension superficielle de l'eau, il permet à l'eau de mouiller la surface (sinon l'eau glisse).
Les composés tensioactifs sont des molécules amphiphiles, c'est-à-dire qu'elles présentent deux parties de polarité différente, l'une lipophile (qui retient les matières grasses) et apolaire, l'autre hydrophile (miscible dans l'eau) et polaire.

Au contact de l'eau, les agents des tensioactifs qui moussent, lavent et émulsionnent, s'activent pour détacher les graisses déposées à la surface des cheveux.
Plus ils moussent, plus les salissures se dispersent et plus l'action est grande.

Les tensioactifs sont donc des agents lavants ou détergents suivant le produit utilisé.

 

 

Les 4 grands types de tensioactifs

Il existe quatre types de composés tensioactifs, qui sont regroupés selon la nature de la partie hydrophile :
  1. Les tensioactifs anioniques : la partie hydrophile est chargée négativement.
  2. Les tensioactifs cationiques : la partie hydrophile est chargée positivement.
  3. Les tensioactifs zwitterioniques ou amphotères : la partie hydrophile comporte une charge positive et une charge négative, la charge globale est nulle.
  4. Les tensioactifs non ioniques : la molécule ne comporte aucune charge nette.

 

Tensioactifs anioniques

Ce sont les plus courants dans les produits utilisés à la main. On les retrouve principalement dans les cosmétiques comme le savon, le shampoing et le gel douche,.. Ils ont un pouvoir moussant et émulsionnant fort, mais leur efficacité diminue si l'eau est dure.
Il peut s'agir par exemple de l'ammonium lauryl sulfate, l'ammonium laureth sulfate, le sodium laureth sulfate (irritant, sensibilisant et desséchant) ou le sodium lauryl sulfate (le plus agressif). L'ammonium lauryl sulfate fait partie des bases lavantes les moins agressives (à ne pas confondre avec l'ammonium laureth sulfate).

 

L'ammonium lauryl sulfate

L'ammonium lauryl sulfate que vous retrouvez dans ces cosmétiques est fabriqué à partir de l'huile de coprah (huile du cocotier), sans solvant d'origine pétrochimique. Il est autorisé par le référentiel Ecocert Cosmétique Biologique.
Dans cette huile on trouve principalement 3 acides gras qui sont, l'acide laurique (C12H24O2 ), l'acide myristique (C14H28O2) et l'acide palmique (C16H30O2).
La composition chimique de l'huile de coco est remarquable par son taux élevé d'acides gras à chaînes courtes et son faible taux d'insaturation. Cela lui donne naturellement un indice de saponification élevé.
Dans ce mélange d'acides gras, on incorpore du soufre neutralisé par de l'ammonium afin de créer un produit composé d'ammonium lauryl (C12H29NO4S ) , myristique (C14H33NO4S) , palmitique (C16H37NO4S) sulfate.

L'Ammonium Lauryl Sulfate (ALS) bien que classé comme irritant (Xi) à l'état pur, ne présente pas de risque notoire pour l'utilisateur dans la mesure où il n'est pas destiné à être laissé sur la peau (les gels douches ou les shampoings qui en contiennent sont normalement rincés).

Dans un rapport publié en 1983 concernant le suivi des ingrédients cosmétiques, il a été relevé 6 plaintes sur 6,8 millions de shampoings vendus, ayant une concentration maximum de 31% d'ALS : 2 démangeaisons du cuir chevelu, 2 réactions allergiques, 1 cheveux abimés, 1 irritation des yeux).
Ce rapport a conclu que les cosmétiques contenant de l'ALS devaient être utilisé de façon discontinue, en utilisation brève et suivie d'un rinçage. Dans le cas contraire, la concentration d'ALS ne devrait pas dépasser 1%.

Une étude menée par The Human and Environmental Risk Assessment (HERA) sur les sulfates d'alkyle, applicable également aux ALS, a constaté une irritation possible de la peau et des yeux. Cette irritation dépend de la concentration en ALS.
Après une étude de deux ans sur des rats, le HERA a constaté que l'Ammonium Lauryl Sulfate n'est pas être cancérogène en application cutanée.